• ~2

    Chapitre 2: Bulle de savon

     Au chaud, cloîtrer dans une petit caverne éclairer, seul a rêvé , propre et blanche comme la pureté , souriante et inaccessible. J'aimerais m'enfermé dans cette petit cage dorée avec toi. Nous serions seul tout les deux, blottie l'un contre l'autre, enlacé tel deux amoureux. Tu caresserais ma joue de doux baisé, tu jouerais avec mes cheveux pour y laissé de douce pétales de fleures et enfin.. Et enfin, tu ne serais que a moi. Dans cette petite cage semblable a une bulle de savon, nous surferons sur la vague des sentiments, marcherons dans l'herbe de la joie, vivrons nos premier et nos derniers moments, nos premiers et nos dernier instant.  Tout deux, main dans la main pour l'éternité; tout les deux  liée comme deux enfants siamois ; tout les deux nous ne formerons plus qu'un. Nous serions enfermé dans cette petit bulle d'eau. Une bulle d'eau si fragile d'apparence mais résistante a toutes épreuves. Elle serait arc-en-ciel le jour, et plein d'étoile la nuit.  Personne a par nous deux. Inaccessible. Joie de vivre.

    Tu ne m’échapperais pas, je te surveillerais, je t'emprisonnerais dans mon entre. Pour t'occupé je chanterais, pour t'amusé je danserais et pour t'éblouir je dessinerais. Tu ne pourrais plus t'enfuir d'entre mes doigts, tu ne pourrais plus faire rire les autres a part moi. Tu ne serais qu'a moi. Enfermé dans cette cage dorée semblable a la plus belle bulle de savon, je me serais emprisonné pour ne plus jamais pleuré et personne ne m'aurais brisé. Le temps se seras stopper , j'aurais arrêter de parlé et la vie ce sera figer. Là, nageant dans l'espace de la joie avec toi, je t'aurais fait mien dans cette cage impénétrable. Toi a mes côté.  Je t'aurais enchaîner a mes poignets, toi qui me fait tant fantasmer. Je t'aurais tant aimé toi, le Bonheur qui me fais rêvé Seul.

    ~~~

    Youlou a tous. Aujourd'hui, je me suis rendu compte que les gens que je croyaient franc ne l'étaient pas , que mes amis ne sont pas mes amis et que je n'étais bonne qu'a être la tête de turc. J'aimerais passé a autre chose , réparer mes erreurs mais personne ne me l'autorise. Car l’Erreur est humaine et la vie n'est pas donner avec un guide. Personne ne m'autorise jamais a me trompé, de ne pas être parfaite . Je ne me sent pas spécialement aimé, et pour la première fois depuis longtemps j'ai réussis a pleuré, a parlé. J'ai parlé un petit peux, mais j'ai parlé. J'ai pleuré de grosse goutte , mais j'ai pleuré. Je n'ai pas trouvé les mots pour dire ce que je ressentais, j'ai juste pleuré et laissé les larmes couler. J'ai rien retenue. Je vais essayé de faire confiance, car je me sent seul par ce que je ne parle pas. Mais c'est si dur surtout quand tu n'as pas le droit a l’erreur. Ce texte parle d'une cage, d'une bulle , de la bulle dans lequel je m'enferme, une bulle qui est sublime mais dans laquelle il n'y pas de bonheur. Alors c'est une bulle triste avec moi dedans. Et ma tristesse c'est moi qui la crée. Merci S pour avoir été là.

    ~~~

    -Feel-


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :